SOUND SYSTEM UNITY

LES SOUNDS SYSTEMS LIBRES

Vous avez un Problème ? Contactez un admin !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lettre ouverte aux cher$ Gouvernants qui ont en charge le dossier "freeparty"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
renard
bénévoles


Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/02/2014
Messages : 275
Xp : 354
Réputation : 0
Age : 41

MessageSujet: Lettre ouverte aux cher$ Gouvernants qui ont en charge le dossier "freeparty"   Mer 2 Juil - 14:06

Cher$ Gouvernants qui avaient en charge le dossier "freeparty"

Citation :
J'aurai voulu vous parler en mon nom, trop souvent témoin du zèle des forces de l'ordre à empêcher la fête à tout prix :
* qui empêche les gens de rentrer sur un site, quitte à créer un attroupement sur une route nationale non éclairée au milieu des bois,
* qui saisi de manière préventive et abusive, sans raisons et sans droits, saisie bien souvent annulée par le tribunal,
* qui envoie la troupe dans les champs pour arrêter un son : un belle image que celle d'une rangée de CRS devant un sound-system, protégeant sans doute le public de lui-même !

Citation :
J'aurai voulu vous parler au nom de mon collectif,  dont certains sont condamnés à payer 190.000 € pour avoir "abîmé" des carcasses de tanks décharnés déjà passées par des générations de taggeurs lors d'un nouvel an dans une ancienne base militaire de l'OTAN. Encore saisi voilà un an pour avoir participé à un évènement gratuit qui s'est déroulé dans la meilleure des configurations sanitaires !

Témoins involontaires du manque de zèle de la justice - alors que les délais légaux sont dépassés depuis longtemps, nous sommes désormais témoins de sa brusque célérité puisque nous avons appris la semaine dernière que certains d'entre nous passaient en procès 7 jours plus tard (mardi 1er juillet), pris par les forces de l'ordre avec d'autres au hasard au milieu d'un champ privé et en dépit du droit, dont le seul crime sera de fréquenter la freeparty !

Mais je ne plaiderai pas ces causes ici, elles sont trop nombreuses.

Citation :

Je peux en revanche vous parler au nom des sound-systems en général, des gens qui font un travail formidable pour organiser des évènements accessibles et solidaires, pour occuper et impliquer une jeunesse dont les recours sont des clubs hors de prix ou des bars hors de prix ou des concerts hors de prix... Je vous parle au nom de cette communauté qui s'est prise en charge et qui promeut l'implication et la participation du public, la solidarité, la bienveillance. Des passionnés, sérieux, capables de transformer un site inutilisé en espace festif sécurisé et accessible à tous !

Par moments certains ont su réunir les acteurs sans qui aucune modification n'est possible : ceux qui rédigent les textes de lois, qui les appliquent, qui les accompagnent... Ceux qui "font" les décisions.

Pas ceux qui les prennent.


Quel poids pourrez-vous mettre dans la balance des négociations quand tout les jours chacun peut voir que la situation empire, que les préfectures annulent au dernier moment des évènements dont les dossiers sont irréprochables et l'expérience des organisateur plus à prouver, qu'elles déploient des forces exagérées, saisissant au hasard, réprimant exagérément, sans discernement, parfois au mépris de la sécurité du public ?

A l'image de cette communauté généreuse et ouverte qui m'est chère, je suis aujourd'hui indigné et révolté, indigné de voir que le problème n'est pas pris au sérieux par le pouvoir politique, révolté de voir le traitement spécial que l'on nous réserve, sur le terrain et dans la loi.

Citation :
Le travail que vous pourrez faire avec les associations qui accompagnent et promeuvent le mouvement techno, si pour nous il est indispensable, ne peut malheureusement pas se substituer aux nécessaire et mal en point soutien des sound-systems à des négociations.

En tant que "représentant" des sound-systems IDF, par solidarité avec les représentants de l'Ouest et ceux qui se sont déjà retiré de cette démarche qui leur a semblé vaine,

Comprenant ceux qui choisissent la voie contestation et les appels à la désobéissance - que nous soutiendrons face aux conséquences de leur choix,

Nous vous demandons, cher$ gouvernants, de mette en place un moratoire sur les saisies et les peines complémentaires dans le cadre du décret les permettant, dont la forme et l'application ne seront pas contestable, le temps des négociations et de l'établissement d'un calendrier de modification des textes visés avec les ministres concernés.

En l'absence d'un geste fort et symbolique, des négociations ne pourront paraître que trahison !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lettre ouverte aux cher$ Gouvernants qui ont en charge le dossier "freeparty"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LETTRE] ouverte aux fans: "Qu'en est-il du "message" de Michael Jackson?"
» cher johnny
» Lettre ouverte aux customisateurs
» Lettre interessante adressée à Monsieur Thierry Suc
» Gibson Les paul standard pas cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOUND SYSTEM UNITY :: ESPACE PUBLIC :: NEWS-
Sauter vers: