SOUND SYSTEM UNITY

LES SOUNDS SYSTEMS LIBRES

Vous avez un Problème ? Contactez un admin !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Sujets similaires
Forum

Partagez | 
 

 recueil des répressions du quotidien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
renard
bénévoles


Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/02/2014
Messages : 275
Xp : 354
Réputation : 0
Age : 41

MessageSujet: recueil des répressions du quotidien   Mar 18 Mar - 15:13

le 8-9/02 répression en loire atlantique

Citation :
Suite à une teuf sans aucun problème le 8/02,un certain nombre de participants à reçu des amendes de allant de 35 à 135 euros pour stationnement gênant ou dangereux.Les amendes concernant le stationnement dangereux étant assorties d'une perte de 3 points.(les z'alignées libertek)

le 8-9/02 saisie en ardèche

Citation :
teuf de moins de 200 participants, sons saisies au dimanche matin
>>lien presse le dauphine<<

le 15-16/03 arrêt avant posage de free dept. 77/02

Citation :
"nom du son 359 degrés. lieu de la soiré; la ferté millon dans un hangard semi couvert ( les impliké y on posé en octobre dernier) a 21 h les flics sont arrivé sur site on etait en train de monter le matos . ceux la on été cool pas de controle pas d ammende ils nous on simplement dit de partir mais ils nous on signalé au central . nous somme donc allé vers un autre site sur lizy sur ourq . c est la que nous nous sommes fait arreter sur la route par des enervé qui nous on distribué toutes les prunes qu il pouvaient par rapport a nos vehicules . elle ils nous ont escorté jusqua chez nous pour etre sur qu on rentre"

le 15/03 300 pers "evacuées" en seine et marne

Citation :

On posait à 10km à peine de celle qui cette teuf, et les flics (qui sont venues chez nous également) nous ont un peu raconté des conneries je penses ! Car soit disant les teufeurs auraient crevés les pneus de voiture, qu'il y aurait eu des affrontements avec les forces de l'ordres, que le matériel avait été saisies et le son coupé tôt le matin... Maintenant vaut mieux attendre la version des Orgas, car je ne suis pas convaincu par cette version !
seine-et-marne-des-centaines-de-teufeurs-evacues

le 15/03 amendes en val-de-loire

Citation :
Apparemment ce weekend il y a eu une autre tawa où ils ont collé des amendes...

http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/pays/val-de-loire/2014/03/17/free-party-dans-la-foret-domaniale-de-bellary_1920220.html

le 15/03 représsion d'un carnaval libre à Marseille

ça ne concerne pas directement les free parties mais la fête libre. Même combat contre la répression.

Citation :
Hier avait lieu le carnaval de La plaine et de Noailles, carnaval libre et autogéré organisé par les habitants. A la fin du carnaval, on brûle le caramantran, figure qui représente tous nos maux, et on danse autour de sa dépouille. Cette année un pas de plus a été franchi dans la répression de ce carnaval. Alors que c'était la fête et que les minots étaient encore là, il y a eu charge et lancés de lacrymo. 6 personnes ont été interpellées. Elles devraient paraître en comparution immédiate aujourd'hui.
Infos à suivre sur le site de mille babords : http://millebabords.org/spip.php?article25717
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouc@rd
bénévoles
avatar

Date d'inscription : 12/03/2014
Messages : 24
Xp : 32
Réputation : 0

MessageSujet: 22 Mars   Lun 24 Mar - 14:37

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renard
bénévoles


Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/02/2014
Messages : 275
Xp : 354
Réputation : 0
Age : 41

MessageSujet: Re: recueil des répressions du quotidien   Lun 24 Mar - 14:38

yop y'a une discussion à ce sujet sur le forum :

teuf organisée par T+ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
picon lapin (Sdk)
bénévoles


Date d'inscription : 26/02/2014
Messages : 14
Xp : 16
Réputation : 0

MessageSujet: Re: recueil des répressions du quotidien   Lun 24 Mar - 20:23

L'article est mal écrit et il ya à des fautes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Technoplus
bénévoles
avatar

Localisation : Paris-Nantes-Bordeaux
Date d'inscription : 24/02/2014
Messages : 85
Xp : 111
Réputation : 0
Age : 22

MessageSujet: Re: recueil des répressions du quotidien   Mar 25 Mar - 0:34

Témoignages recueillis dans le Var cette semaine sur l'adresse repression@technoplus.org

Citation :
On est de plus en plus traqué et même les participants se voit prendre leur carte d'identité, l'autre soir un gendarme a même agité son arme de service sous le nez d'un ami alors qu'il n'avait rien à leur reprocher. D'après leur dire, ils prendront systématiquement les cartes d'identités des participants et ils seront convoqués au tribunal par la suite en plus des amendes déjà salées.

Citation :
Nos 2 dernières soirées prévus en légal avec bail locatif, assurances et accord du maire ont été sabordés, toute la brigade s'est réuni en bas du terrain en 20 min avec l'ordre de saisir à 22h sur ordre du prefet pour nous empêcher de faire la soirée. Le commandant de la gendarmerie savait qu'on récupérerait le matériel vu que l'on était dans notre droit mais au moins la soirée n'aura pas lieu. Du coup, avec mes papiers je suis aller à la préfecture demandait des comptes, j'ai parlé à un représentant du cabinet du préfet qui veut que je lui envoie les papiers et un courrier pour demander des comptes, le préfet n'a jamais demandé la saisie et il va y avoir une enquête sur ce commandant de gendarmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.technoplus.org
kpri
bénévoles


Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 38
Xp : 52
Réputation : 0

MessageSujet: Re: recueil des répressions du quotidien   Mar 25 Mar - 9:19

J'en ajoute un autre :

Citation :
"Donc voila, nous nous sommes retrouvés avec 3 sounds systems nantais et quelques autres personnes (public)a notre point de rdv qui était l'ancienne déchetterie de Paimboeuf, dans la zone industrielle loin des habitations, un endroit abandonné qui se prête bien pour l'évènement car c'est un endroit plat sans danger et avec une voie d'accès extra large en cas de secours.

A peine arrivé, la gendarmerie débarque (2 gendarmes de st Brevin) pour nous demander ce qu'on faisait la. Les gens leur explique qu'ils envisageaient d'organiser une soirée mais que le nombre de participants était réduit( - de 500 personnes). Il nous expliquent que nous ne pouvions rester ici car c'est la propriété de véolia (il me semble) et qu'on risquerait d'avoir des problèmes. Nous leur expliquons que le lieu est bien adapté et qu'il n'y a pas de risque de dégradations ici. En vain!! Il demande a avoir un ou plusieurs interlocuteurs pour la soirée. Je leur demande si ils veulent un organisateur ou un interlocuteur, et me répondent juste un interlocuteur en cas de soucis durant la nuit pour pouvoir prévenir les sounds systems. Je leur donne mon numéro sachant que les sons allaient être occupé et ne répondraient certainement pas.
On trouve un autre site en leur expliquant que la-bas il y a déjà eut des soirées les 2 semaines précédentes et qu'on risquait peut être de déranger et cela n'était pas notre but. C'est pas grave, ils nous laissent y aller.
Aucun appel de la nuit, ni présence policière sur place, donc pas de soucis.

Deux semaines plus tard (long délai, bizarre), un appel, un dimanche soir pour me prévenir que j'avais une plainte pour nuisance sonore déposé par un habitant de St Brevin (habitant a + 2 km du site re-bizarre). Convoqué à la gendarmerie , je leur explique que je n'étais en aucun cas organisateur comme on s'était mis d'accord avec eux.
Au tribunal, on m'explique que je dois ramener la preuve de mon innocence vu que se sont des gens assermentés qui ont relevé la soit-disante infraction.( le plaignant ou la victime comme dit la loi n'était évidemment pas là , re-re- bizarre).

Résultat 122 euros d'amende et bien-sur fiché comme organisateur de rave party.

Alors qu'un appel dans la nuit aurait certainement évité toute cette procédure et arrangé tout le monde......"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renard
bénévoles


Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/02/2014
Messages : 275
Xp : 354
Réputation : 0
Age : 41

MessageSujet: Re: recueil des répressions du quotidien   Mar 25 Mar - 11:36

ce qui serait bien pour chaque exemple c'est qu'on ai au moins la date et la région : D

edit : signé renard, inspecteur des travaux finis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Technoplus
bénévoles
avatar

Localisation : Paris-Nantes-Bordeaux
Date d'inscription : 24/02/2014
Messages : 85
Xp : 111
Réputation : 0
Age : 22

MessageSujet: Re: recueil des répressions du quotidien   Dim 6 Avr - 23:09

Le 5 avril 2014 au Prat d'Albis (Sud-ouest) :

Version Interne a écrit:
« Grosse pensée aux Anonymes 09 qui se font saisir en ce moment même. Cette soirée était organisée pour fêter leur dix années d'existence, du coup les autorités en on décidées autrement, sans même que cette soirée ne commence!!! Encore un exemple de cette répression d'une culture musicale toujours considérée, certe marginale, mais illégale et non reconnu malgré ces tants d'années d'existence qui ont prouvées la passion, l'envie de dialoguer avec l'état, des concessions, l'investissement humain et financier, le respect des autres et de certaines règles imposées.... Rien n'arrêtera la marche en avant de notre gouvernement à vouloir euthanasier une culture et un mouvement musicale, nous ne sommes pas des terroristes, mais des citoyens français pris d'une passion pour une culture! On vous tiens au jus de la tournure de cette énième répression. »

Version des médias a écrit:
Hier, un important dispositif de gendarmerie et de police a été mis en place pour mettre fin à l'organisation d'une rave party illégale au Prat d'Albis. Dès 17 h 30, les gendarmes (une vingtaine) et les policiers ont pris place au rond-point de l'université pour interdire l'accès à tous les véhicules des non-résidents. Un dispositif pour le moins dissuasif.

Dans le même temps, les gendarmes se rendaient au Prat d'Albis où les organisateurs de la rave illégale étaient en train d‘installer leur matériel. Les militaires ont tout saisi comme les y autorise un décret de 2002 sur les rassemblements illégaux. Dès lors, il ne restait plus qu'à détourner les fêtards qui n'avaient pas été alertés de l'annulation de la fête.
source : http://www.ladepeche.fr/article/2014/04/06/1857381-prat-d-albis-la-rave-tourne-court.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.technoplus.org
Technoplus
bénévoles
avatar

Localisation : Paris-Nantes-Bordeaux
Date d'inscription : 24/02/2014
Messages : 85
Xp : 111
Réputation : 0
Age : 22

MessageSujet: Re: recueil des répressions du quotidien   Mar 8 Avr - 0:29

Le 5 avril 2014, Durtal (Pays de la Loire) :
Le courrier de l'ouest a écrit:
Durtal Une free party dans la forêt arrêtée par les gendarmes

Une free party a été interrompue par les gendarmes, aux environs de minuit, dans la nuit de samedi à dimanche. Les organisateurs avaient commencé à installer leur matériel au beau milieu de la forêt de Chambiers, sur la commune de Durtal. "On avait choisi cet endroit parce qu'on ne gênait personne. On sait que c'est illégal. Mais quand on demande des autorisations, on ne nous les donne jamais", justifie un des organisateurs.

Ces fêtes de musique électronique se déroulent tous les week-ends. Elles sont plus nombreuses encore avec les beaux jours.

source : http://www.courrierdelouest.fr/actualite/durtal-un-free-party-dans-la-foret-arretee-par-les-gendarmes-06-04-2014-157920
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.technoplus.org
kpri
bénévoles


Date d'inscription : 13/03/2014
Messages : 38
Xp : 52
Réputation : 0

MessageSujet: Re: recueil des répressions du quotidien   Lun 14 Avr - 11:54

Dauphiné libéré a écrit:
http://www.ledauphine.com/ardeche/2014/04/13/une-free-party-arretee-par-les-gendarmes



> ledauphine.com

Lundi 14 avril 2014
LAGORCE Une free-party arrêtée par les gendarmes

Tags :

Faits divers
Crimes et délits
Ardèche
Lagorce

Notez cet article :
1
2
3
4
5

Des “teufeurs”, installés illégalement depuis vendredi sur un terrain privé au hameau des Salelles, à Lagorce, ont vu arriver samedi en fin de matinée les gendarmes de la brigade de Vallon-Pont-d’Arc. Le propriétaire, agacé par cette occupation récurrente, a déposé plainte en début d’après-midi et c’est donc vers 15 heures, après accord du magistrat de permanence du TGI de Privas, qu’un dispositif constitué d’une quinzaine de militaires de la compagnie de gendarmerie de Largentière a été déployé sur place. La musique a immédiatement été arrêtée et les 50 personnes encore sur place ont été contrôlées. Des contraventions de 5e classe ont été relevées, ainsi que la saisie conservatoire du matériel : deux groupes électrogènes, trois tables de mixage, quatre enceintes et divers matériels. Les deux organisateurs, des Ardéchois, ont été entendus, ils seront convoqués ultérieurement en audience, devant le tribunal de police.

La gendarmerie signale que ce type de contrôle sera opéré systématiquement sur toute manifestation de même nature, si les conditions légales et administratives d’organisation ne sont pas respectées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yo
Admin
avatar

Localisation : 69 Rhône Alpes
Date d'inscription : 19/02/2014
Messages : 281
Xp : 340
Réputation : 0
Age : 32

ID
Avatar: t2o (maverick)

MessageSujet: Re: recueil des répressions du quotidien   Lun 14 Avr - 13:25

Notre mouvement à toujours été illegal car nous pronons l'autogestion depuis une vingtaine d'année nous avons prouvez que nous savions gérer des ptits et gros events alors c'est inacceptable qu'ils empêchent des citoyens/artistes amateurs que nous sommes en usant de leur fonction sans respecter les lois en vigueurs
Esprit Critik/Anonymes09/et la dernière saisies plus celles cités ci-dessus sont la preuve d'un abus de pouvoir qui doit en être référé en plus hautes instances. Il faut qu'on envois un mail aux 2 ministère + à la DLPAJ pour témoigner de l'injustice répressionnaire hebdomadaire que subit le mouvement tekno. C'est inadmissible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freeform.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: recueil des répressions du quotidien   

Revenir en haut Aller en bas
 
recueil des répressions du quotidien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recueil tablatures Son House
» Le recueil de poèmes de merde
» L'horreur au quotidien...
» RECUEIL POUR TROMPETTES DE CAVALERIE
» Recueil tablature Blind Willie Johnson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOUND SYSTEM UNITY :: ESPACE PUBLIC :: DISCUSSIONS PUBLIQUES-
Sauter vers: